Nourrissons2017-07-02T20:39:25+02:00

Ostéopathe pour Nourrisson

La naissance est le premier traumatisme de la vie.

Lors de l’accouchement, le crâne de l’enfant est soumis à de nombreuses contraintes. De plus,  l’utilisation d’outils tel que les forceps ou la ventouse, augmentent les contraintes exercées sur le crâne du nouveau-né. Les tensions intra-crâniennes sont souvent invisibles (elles concernent 80% des nouveau-nés), c’est pour ces raisons qu’il est nécessaire, après la naissance, de faire une visite de contrôle chez l’ostéopathe.

Lors de l’accouchement, les différents os du crâne se superposent pour diminuer la taille de la tête, permettant ainsi le passage dans le bassin de la maman. ce phénomène physiologique se rétablie dans les jours suivant l’accouchement. Ces os se déploient tout seuls et se juxtaposent pour prendre leur place.

Mais parfois selon le déroulement plus ou moins facile de l’accouchement, certains os du crâne restent en position de “chevauchement” et vont ainsi créer des tensions qui peuvent gêner un bon développement de l’enfant. Lors de la séance post-natale, l’ostéopathe vérifiera toujours la présence ou non d’un “chevauchement”.

Les tensions que l’enfant présente à la naissance ne sont pas uniquement dues à l’accouchement mais aussi à des pressions subies pendant la grossesse, comme par exemple dans le cas des contractions. A chacune d’elle, le bébé se sent comprimé ; des tensions s’installent et persistent après la naissance.
Un enfant né par césarienne n’ayant pas subit ces contraintes et n’ayant, par conséquence, pas eu le crâne modelé par les pressions utérines peut lui aussi effectuer une visite de contrôle car il aura pu subir néanmoins certaines contraintes in-utéro (positionnement dans le ventre).

L’ostéopathie à un champ d’application vaste chez le nourrisson, il peut-être intéressant de consulter :

  • Si votre enfant pleure tout le temps
  • Si il digère mal et a des régurgitations
  • Si il est tombé de la table à langer, même si une radio du crâne ne montre aucune lésion, les tensions sont là,
  • Si il tourne la tête toujours du même coté et/ou il dort la tête toujours du même coté (peut créer des aplatissements du crâne)
  • Si il a des otites, bronchiolites à répétition et une respiration ronflante
  • Si il ne dort pas ou mal

L’ostéopathe ne remplace ni le médecin traitant ni le pédiatre ou tout autre spécialiste dont l’enfant aurait besoin. Ils doivent établir un diagnostic médical et l’ostéopathe intervient en complémentarité d’un traitement médical et/ou paramédical.

Selon la législation en vigueur, pour les nourrissons de moins de 6 mois, il est nécessaire de présenter à votre ostéopathe un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie.